Comment gagner 100 euros par jour

Si je devais tout redémarrer de zéro aujourd’hui, voici ce que je ferais pour gagner 100 euros par jour le plus rapidement possible :

Pourquoi 100 euros par jour ?

Il y a trois étapes dans la vie de quelqu’un qui vise l’indépendance financière :

100 euros par jour

La première étape, c’est de se libérer de son patron, et de gagner sa vie par soi-même. 

Et pour beaucoup de gens, le cap de 100 euros par jour correspond à cette première étape : après payé les impôts et les charges sociales, ça laisse à peu-près l’équivalent des revenus moyens d’un Français.

La deuxième étape, c’est de pouvoir financer la vie de ses rêves.

Et la troisième, de remplacer les revenus du travail par les revenus de l’épargne.

Voici comment faire :

Étape 1 – Se libérer du salariat :

Je me souviendrai toute ma vie du soir où j’ai compris que je n’aurais plus jamais besoin de travailler pour un patron.

C’est le cap qui a déclenché la plus grande transformation dans mon quotidien. Bien plus grande encore que lorsque j’ai dépassé plus tard des paliers de revenus beaucoup plus élevés.

C’est aussi le cap qui m’a le plus marquéCelui duquel je me souviendrai toute ma vie. Gagner sa liberté, ça laisse un souvenir indélébile. 

C’est un événement fondateur : le premier jour d’une toute nouvelle vie.

Mais pour beaucoup de gens, c’est aussi le cap le plus difficile à passer.

C’est la raison pour laquelle je vais te donner quelques idées pour dépasser ce cap facilement :

D’abord, le premier objectif que tu devrais te fixer pour commencer, c’est celui de 100 euros par jour.

100 euros par jour, c’est 3 000 euros par mois.

Mais une fois que tu enlèves les impôts et les charges sociales, il ne t’en restera plus qu’une partie, qui correspondra plus ou moins à ce qu’il faut à la moyenne des Français pour vivre.

Si tu sais créer des vidéos de vente, et que tu as quelque chose à y vendre (un produit ou un service), la logique est assez simple :

1- Créer une vidéo de vente

2- Calculer combien il te faut de vues sur cette vidéo pour gagner 100 euros

3- Faire en sorte d’avoir ce nombre de vues chaque jour sur la vidéo

Oui, je sais, ça parait plus facile à dire qu’à faire.

Parce que si tu as une petite audience, tu ne vas pas pouvoir envoyer tes fans tous les jours de l’année vers la même vidéo de vente.

Tu ne vas pas leur envoyer un mailing tous les jours avec le même lien vers ta fameuse vidéo. Tu ne vas pas non plus partager cette même vidéo de vente chaque jour sur les réseaux sociaux.

Parce que si tu le faisais, tes fans se lasseraient, et se désinscriraient.

Par contre, si chaque semaine tu arrives à créer une petite vidéo de 10 à 15 minutes qui vend un produit ou un service (qui peut être le même à chaque fois), et que cette vidéo est différente chaque semaine, alors… ça devient possible.

La clé, c’est de ne pas utiliser le même angle dans chaque vidéo.

Et de faire en sorte que dans chacune de ces vidéos, il y ait quelque chose à apprendre qui soit différent.

Certaines de mes vidéos de vente qui font entre 10 et 15 minutes de longueur ont rapporté plus de 20 euros par VUE en moyenne.

Comme cette vidéo de 13:34 minutes, qui a rapporté… 
16 137€ sur les premières 686 vues :

Image
Image

Soit une moyenne de 23,52€ par vue.

Attention : ces résultats ont été obtenus avec une audience qualifiée. Des résultats inférieurs auraient été obtenus avec le grand public.

Ou comme cette vidéo de 16:22 minutes, qui a rapporté… 
17 919€ sur les premières 791 vues :

Image
Image

Soit une moyenne de 22,63€ par vue.

Attention : ces résultats ont été obtenus avec une audience qualifiée. Des résultats inférieurs auraient été obtenus avec le grand public.

Tu n’obtiendras pas forcément ce résultat, parce que je proposais un produit différent dans chacune de ces vidéos. Et que ça fait dix ans que j’optimise mon système, sur plus de 400 produits lancés.

Mais même si tu obtenais la moitié ou le quart de ce chiffre, il ne te faudrait toujours pas beaucoup de vues pour gagner 100 euros par jour avec ce type de vidéos.

Par exemple, si tu n’arrives qu’à gagner 5 euros en moyenne par vue, alors il te suffit d’avoir 20 vues chaque jour sur tes vidéos de vente pour générer 100 euros par jour.

20 vues.

Attention, il ne s’agit pas de 20 vues d’inconnus qui qui viennent de te trouver dans les recommandations YouTube
Mais de 20 vues de personnes qualifiées, qui ont appris à te connaitre, et qui te font confiance. 
20 vues de vrais fans.

Mais c’est à la portée de la plupart des créateurs d’avoir ces 20 vues sur une vidéo tous les jours.

Et si ton audience est encore petite, il te suffit de créer une nouvelle vidéo de vente chaque semaine, pour continuer à les intéresser sans leur présenter systématiquement le même lien à chaque fois.

Pendant des années, à l’époque où mon audience n’était pas aussi développée, j’ai très bien gagné ma vie (30 à 40 000 euros par mois de CA mensuel) avec plus ou moins 400 vues sur chacune de mes vidéos de ce type.

Si tu me suis depuis longtemps, tu dois te demander pourquoi je n’ai jamais vraiment travaillé à développer mon audience. C’est une question qu’on me pose souvent.

Je n’ai jamais vraiment fait de collaborations sur YouTube, je n’ai jamais inondé le web de publicités comme le font d’autres (à part sur des tests spécifiques)…

Pourquoi ? Parce que grâce à mon système de vente, je n’en ai jamais eu vraiment besoin.

Je pouvais vivre la vie que je voulais en créant de simples vidéos, audios, ou textes de vente. Sans devoir faire du bruit pour me faire connaitre davantage.

Au fil de ma carrière, j’ai eu l’occasion de monter plusieurs activités, dont des entreprises “en dur”, comme un restaurant qui s’est ensuite transformé en bar.

La vérité, c’est que je n’ai jamais rien vu d’autre que le système que j’utilise sur le web qui soit aussi intéressant en termes de revenus par rapport à l’effort à fournir.

Pour gagner 100 euros dans la plupart des business, il faut avoir beaucoup de clients (les marges sont souvent fines). Il faut parfois gérer des équipes. Gérer aussi des stocks. Pour récupérer finalement un tout petit bénéfice, bien faible à côté des efforts fournis.

Alors qu’en ligne, quand on sait vendre en vidéo ou par écrit, il suffit de se filmer pendant 10 ou 20 minutes, en appliquant la même méthode à chaque fois.

En euros gagnés par minute de travail, je ne connais rien d’autre qui puisse donner des résultats supérieurs à la création d’une vidéo de vente, d’un audio de vente ou d’un texte de vente.
Rien.

Et pourtant, ça fait 10 ans que je cherche…

Bref, si tu as : 

1- Une bonne méthode pour créer des vidéos de vente…

2- Assez d’audience pour amener au moins 20 vues qualifiées chaque jour sur ces vidéos (en moyenne : ça peut être un jour à 100 vues, puis 4 jours à zéro vues…)…

Alors tu es certainement déjà calé pour gagner ta vie, c’est à dire encaisser 100 euros par jour avec ton activité en ligne.

Après impôts, il te restera l’équivalent des revenus moyens d’un Français.

Par contre, il faut que tes vidéos de vente soient vraiment persuasives. Mais il y a des méthodes pour ça.

Une petite mise en garde quand même :

À mesure que ton audience se développe, le nombre d’euros par vue baissera.
Parce que si tu as des dizaines de milliers de vues sur tes vidéos, ton audience est davantage diluée (moins de vrais fans, davantage d’inconnus)

Étape 2 – Financer la vie de ses rêves :

La deuxième étape dans la vie d’un indépendant, c’est de construire la vie dont il rêve.

C’est difficile de mettre un chiffre sur ce palier, parce qu’on a tous des rêves différents.

Certains veulent vivre au soleil avec leur famille, d’autres partir voyager autour du monde, et certains avoir accès à des expériences desquelles ils étaient privés auparavant par manque de fonds.

C’est un exercice fascinant que de transformer un rêve en projet.

Tu peux le faire tout de suite : il s’agit d’imaginer la vie dont tu rêves. Une vie de laquelle tu n’aurais plus jamais envie de t’échapper.

Et une fois que c’est fait, tu peux chiffrer le coût de cette vie-là.

Combien faudrait-il gagner chaque mois pour pouvoir se permettre de la vivre ?

Ce chiffre, ça va devenir ton deuxième objectif.

Après avoir réussi à quitter le salariat, ton nouveau défi sera donc de construire et de financer ton mode de vie idéal.

Beaucoup de gens font l’erreur de construire cette vie idéale pour satisfaire le regard des autres, plutôt que de le faire pour eux.

Et ils se retrouvent à travailler pour impressionner des inconnus avec des emblèmes de richesse, au lieu de travailler à construire une vie dans laquelle ils s’accomplissent.

Et c’est bien dommage. 

On peut construire tellement de choses quand on est libre : pourquoi s’enchainer une deuxième fois ?

Ton deuxième objectif, ce sera donc de financer la vie dont tu rêves. Celle qui va te permettre de t’accomplir pleinement. 

Et si possible, de le faire de façon intrinsèque, c’est à dire que ton activité professionnelle fera partie de ce que tu VEUX faire. Ce ne sera plus quelque chose qui serve uniquement à apporter de l’argent : ton activité sera à la fois un plaisir, et une source de revenus.

Ça passe par trois critères :

1- Choisir un sujet qui te plait

2- Dans lequel tu es bon

3- Qui rapporte

Ces trois critères, c’est le triptyque de la réussite.

Si tu arrives à créer une activité qui correspond aux trois, alors tu vivras certainement une très belle vie pour le restant de tes jours.

Quand on a réussi à auto-financer la vie de ses rêves, on n’a plus besoin de sacrifier une partie de sa vie pour en financer le reste. On a atteint l’équilibre. 

On a construit une existence harmonieuse, dans laquelle les tâches qu’on fait sont choisies, et non pas imposées ou subies.

Mais ce n’est pas fini :

Étape 3 – Remplacer les revenus du travail par les revenus de l’épargne :

Si on vise l’indépendance financière, on peut aller encore plus loin.

Il s’agit de se fixer un objectif encore plus élevé : augmenter ses revenus de moitié (si on est jeune et qu’on a le temps d’épargner), ou les doubler (si on veut atteindre l’indépendance financière rapidement) pour investir.

L’objectif : pouvoir sortir entre 3 et 4% de ton épargne chaque année pour vivre sans travailler (sans toucher, donc, au capital, mais en te rémunérant sur une partie des profits).

On peut faire la même chose avec l’immobilier : acheter des biens au fur et à mesure de sa carrière, pour pouvoir vivre un jour des loyers.

Et toute cette aventure peut commencer… par une simple vidéo de vente.

Pour savoir comment démarrer, tu peux télécharger mon petit livre qui s’intitule Gagner sa vie sur le web, en indiquant ton e-mail ici :

Catcher livre sidebar

Partagez cet article :

Es-tu fait pour réussir ?

Fais le test, et découvre ton profil d'entrepreneur :

Quel est ton profil d'entrepreneur ? Quelles sont tes chances de réussir ? Réponds aux questions du QUIZZ pour savoir :

DÉMARRER LE QUIZZ