Voici 6 techniques dans lesquelles tu peux piocher pour améliorer l’efficacité des pages ou des vidéos qui vendent tes produits et services.

Commence par parler du problème du client, pas de ton produit :

L’objectif, c’est de se mettre au niveau du client, et de l’amener à penser qu’il est d’accord avec toi :

“Vos problèmes de dos vous empêchent de dormir ?”
“L’autonomie de votre téléphone vous empêche d’être joignable et vous en avez assez de rater des appels importants ?”

Développe en quelques phrases. Mets-toi à la place du client, et raconte-lui son propre problème. Entre dans les détails. Fais revivre le problème, comme un film, dans l’esprit du client. Puis propose ta solution.

Crée une situation d’urgence :

“Dans la limite des stocks disponibles”
“Plus que 24 exemplaires”
“Stocks limités”
“Prix valable seulement jusqu’à ce soir minuit”

Démontre le retour sur investissement :

Ton produit coûte 50€ ? Démontre au client comment et en combien de temps ton produit lui permettra d’économiser ou de gagner 50€.

Tu peux citer l’exemple d’un client qui est revenu sur son investissement, avec de nombreux détails et points spécifiques.

“Le Dr. Dupont, médecin généraliste à Trou-les-Bains, gagne 35 minutes par jour en utilisant le service Ordonnances Faciles. Ces 35 minutes lui permettent d’accueillir un patient supplémentaire chaque jour, et donc de gagner 500 et 600€ de chiffre d’affaire en plus tout les mois. C’est trois fois plus que le coût du service. Comme le Dr. Dupont, 97% des utilisateurs rentabilisent leur investissement en moins de 10 jours.”

Ajoute de la valeur :

Tu peux offrir des bonus gratuits pour tout achat du produit : outils, documentations complémentaires…
Cite la valeur du bonus en euros, pour que le client réalise son importance.

Certains marketeurs additionnent le prix des bonus, et font constater au client que leur valeur totale est supérieure au prix du produit principal lui-même.
Pour ma part, je pense que cette technique peut amener le client à douter de ton sérieux.

Elimine le risque :

“Essayez sans risque, vous êtes remboursé immédiatement si le produit ne vous convient pas”

Utilise des statistiques :

Avec une simple recherche sur Google, tu peux trouver des chiffres qui valident les bénéfices de ton produit. N’oublie pas de citer les sources.

“Selon l’OMS, les patchs de nicotine ont un taux de réussite de moins de 4% et provoquent tel effet secondaire dans 28% des cas. Or, il existe des méthodes plus sûres, et plus efficaces.” (chiffres donnés au hasard, à titre d’exemple).

“Selon tel organisme, 97% des échecs à l’épreuve d’anglais du bac sont dus à une mauvaise maîtrise de la grammaire. Saviez-vous que vous pouvez maîtriser la grammaire anglaise en un weekend ?”

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.