On fait souvent des plans de carrière ou des plans de business en fonction de ce qu’on veut devenir.

On se demande comment on voudrait être vu par les autres. Quel titre on aura, quelle place on tiendra, quelle échelon de la hiérarchie d’un petit milieu on aura réussi à gravir.

Mais on ne se demande pas assez ce qu’on voudrait vraiment FAIRE. :

Comment est-ce qu’on veut remplir ses journées ?

Est-ce qu’on rêve de passer sa vie dans la course, les défis et l’adrénaline, ou bien en restant posé tranquillement sans que personne ne puisse jamais plus venir nous faire chier ?

Est-ce qu’on veut travailler avec des gens et gérer des équipes, ou bien est-ce qu’on veut pouvoir vivre dans la forêt avec un chat ?

Est-ce qu’on veut passer le plus clair de ses journées à créer, ou bien est-ce qu’on veut encaisser des revenus passifs depuis un hamac monté entre deux palmiers ?

Est-ce qu’on veut pouvoir parcourir le monde, ou bien est-ce qu’on veut rester dans la même ville toute sa vie ?

Ce sont des questions bien plus importantes que de savoir quel titre on aura, quelle place on obtiendra, ou quel échelon on aura réussi à gravir.

Qu’est-ce que tu veux vraiment faire de ta vie ?

A quoi ressemble une journée idéale, dans tes rêves les plus fous ?

De quoi est-ce que tu as vraiment besoin pour être heureux ?

C’est ça, les vraies questions qu’il faut se poser.
C’est à ça qu’on devrait penser en premier, avant même de faire un business plan ou de choisir sa voie.

Le risque, c’est de se retrouver coincé toute sa vie dans une situation lucrative et respectée, mais qui empêche de s’épanouir. Et ce genre de situation, c’est très difficile de s’en échapper parce qu’il y a beaucoup à y perdre.

Autant y penser dès le début.

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.