On augmente souvent ses ventes avec une chose toute simple :

Ajouter une FAQ en bas de son argumentaire, en-dessous du bouton d'achat.

L'idée, c'est de commencer par les questions les plus évidentes, comme :

Est-ce que ça peut m'aider si je débute ?

Est-ce adapté à mon cas si je travaille dans tel secteur d'activité ?

Il suffit de se mettre dans la tête du client pendant cinq minutes, de se demander quelles questions il doit se poser une fois qu'il a lu la page, et puis d'y répondre.

Puis, une fois qu'on a répondu aux questions évidentes, on peut attaquer les objections, en les formulant toujours sous forme de questions :

Ça demande un effort financier important pour moi. Comment prendre une décision ?

Je n'ai pas le temps de suivre le programme tout de suite. Est-ce que je devrais plutôt le commander plus tard ?

Etc...

Les objections les plus courantes sont :
C'est trop cher
Ce n'est pas assez utile pour moi
Je j'ai pas le temps
Ce n'est pas adapté à mon cas précis
Je n'ai pas de raison de me décider tout de suite.

À toi de jouer !

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.