Laquelle de ces deux accroches est la plus vendeuse, selon toi ?

1- “Voici comment vendre 5 fois plus

ou bien :

2- “Voici comment vendre 2 fois, 3 fois, ou même 5 fois plus” ?

Maria Veloso a fait le test, et donne ses résultats dans son ouvrage "Web Copy that Sells".

La phrase qui convainc davantage, c’est la deuxième.

Promettre la lune, ça fait peur :

Si tu vends un système qui permet de multiplier les ventes de tes clients par 50, peu de gens te croiront.

Par contre, si tu leur dis : “Voici comment multiplier vos ventes par 2 ou 3 (voire beaucoup plus : untel les a multipliées par 50)”, tu deviens tout de suite beaucoup plus crédible.

La clé : exacerber la curiosité au lieu de promettre la lune !

Dans son ouvrage, Maria Veloso donne l’exemple suivant :

Au lieu d’écrire “Gagnez 235$ par heure en tant que Copywriter”, on écrira “Pouvez-vous réellement gagner 85$, 125$, ou même 235$ par heure en tant que Copywriter ?”.

Ce qui est intéressant ici, c’est que la promesse s’est transformée en une question. On imagine que le texte qui suit cette accroche démontre de façon rationnelle comment on peut réellement dépasser les 235$ par heure.

Bref, au lieu de se dire “encore un charlatan”, on se dit “tiens, c’est étonnant, est-ce vraiment possible ?”. Au lieu de fermer la page, on la lit. Et bien entendu, une démonstration simple et logique nous convainc dans la suite de l’argumentaire que les 285$ par heure sont réalistes.

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.