Tu as forcément vécu le syndrome de la page blanche : tu as un article, un mailing ou le chapitre d’un guide à créer, mais tu n'arrives pas à t'y mettre. Tu ne peux pas lancer la machine. Tu restes bloqué à la première phrase.

Quelle que soit la tâche, le problème est toujours le même : le plus difficile, c’est de commencer.

Dans les lignes qui suivent, tu vas découvrir une méthode qui peut te simplifier la vie, aussi bien pour écrire que pour accomplir toutes tes tâches quotidiennes.

Il s’agit d’utiliser des « démarreurs » et des procédures détaillées.

Les démarreurs sont des modèles qui simplifient la rédaction de la première phrase d’un article. Ou l’exécution de la première partie d’une tâche.

Voici comment faire :

1- Liste toutes les tâches dont le démarrage est pénible :

Si tu écris, il peut s’agir de la rédaction d’un article ou d’un mailing.

Si tu crées des produits d’information, il peut s’agir de la préparation d’un nouveau module, ou encore d’un argumentaire.

2- Liste au-moins 10 démarreurs par type de tâche :

Pour les tâches de rédaction, liste des modèles de phrases d’introduction, comme celles-ci :

"Si vous …., alors …"
"Vous avez forcément vécu…"
"Souvenez-vous de la dernière fois que…"
Etc…

Crée une liste de démarreurs comme ceux-ci pour tes articles, une liste pour les chapitres de tes guides pratiques, une liste pour tes vidéos de formation…

Le résultat ?

Tu ne vas plus jamais revivre le syndrome de la page blanche, et tu vas gagner du temps que tu pourras utiliser pour rédiger encore davantage.

3- Crée une liste de procédures pour chaque tache répétitive :

Même si tu sais parfaitement comment rédiger un article ou envoyer un mailing, prends le temps de créer des procédures détaillées pour ce type de tâches.

Par exemple :

1- Rédaction du plan
2- Rédaction du titre
3- Rédaction des sous-titres
4- Rédaction du contenu
5- Relecture immédiate
6- Relecture le lendemain

L’avantage des procédures détaillées, c’est qu’elles permettent de concentrer son attention sur une « micro-tâche » à la fois. Ce qui rend la tâche globale plus facile à accomplir, morceau par morceau.

D’ailleurs, en rédigeant tes procédures, tu vas probablement constater que tu peux améliorer facilement ton efficacité en modifiant ou en améliorant telle ou telle étape.

Une fois tes procédures rédigées, tu peux aller encore beaucoup plus loin… et établir une liste de démarreurs pour chacune de leurs étapes.

Essaye : les résultats vont te surprendre !

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.