Le but de la vente, ce n’est pas de gagner de l’argent tout de suite.
C’est de gagner des clients.

Parce qu’un vrai client va te rapporter beaucoup plus sur l’année que le montant dérisoire de son premier achat.

Si tu ne vois la vente que comme un moyen d’avoir de l’argent tout de suite, alors ton business ressemble à un restaurant à touristes, où on essaye de vider les poches du client le plus rapidement possible, parce qu’on sait qu’il ne reviendra pas.

Mais même dans un restaurant à touristes, c’est difficile de doubler l’addition du client…

Alors que faire ne serait-ce que deux ventes par client quand on bâtit une relation avec eux, c’est un jeu d’enfant.

Certains de mes clients ont acheté plus de 60 formations.

Si j’avais juste essayé de faire une vente, ils auraient dépensé 99€ chez moi, en tout et pour tout.

Ça veut dire qu’on peut parfois multiplier par 60 (et pourquoi pas plus) ce qu’on gagne par client sur le long terme, quand on cherche à trouver des clients durables plutôt qu’à trouver de l’argent.

Ce sont deux états d’esprit qui n’ont rien à voir.

Si tu es là en train d’essayer de vider les poches à ton client dès la première vente, si tu ne le respectes même pas et que tu bourres juste dedans pour que l’argent tombe, peut être que tu gagneras plus que d’autres sur la première vente.

Mais sur l’année, il n’y a rien de moins sûr…

Tu vas te retrouver à devoir sans cesse chercher des nouvelles personnes pour leur vendre tes produits, parce que tes clients sont à usage unique, et que tu les grilles à chaque fois que tu vends.

C’est la raison pour laquelle beaucoup de techniques de vente, pourtant très efficaces sur le court terme, rapportent beaucoup moins sur le long terme que celles qui respectent les gens.

Voilà. C’est dit.

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.