C’est beaucoup plus facile de vendre deux ou trois produits au même client que de trouver deux ou trois nouveaux clients pour un même produit.

Qui est le plus facile à convaincre :

Quelqu’un qui a déjà acheté un produit chez toi, et qui en est satisfait ?

Ou bien un parfait inconnu, qui n’a jamais entendu parler de toi ni de tes produits ?

La réponse est évidente.

Pourtant, beaucoup d’entrepreneurs du web ne proposent qu’un seul produit.

Ils s’épuisent à essayer d’attirer puis de convaincre des inconnus, alors qu’ils ont déjà des clients satisfaits, qui seraient prêts à acheter un deuxième puis un troisième produit.

L’idéal, c’est de faire les deux.

Mais parmi les deux options, la plus facile, et de loin, c’est de proposer d’autres choses aux mêmes clients.

Surtout quand il s’agit de fans : si je suis fan de Lady Gaga, je n’irai même pas voir les reviews avant d’acheter son dernier album. Je l’achète, parce que c’est Lady Gaga.

Le fan d’Apple n’ira pas non plus voir les reviews avant d’acheter le dernier iPhone. Et même s’il va les voir, ce n’est pas ça qui influencera sa décision. Il l’achète, parce que c’est Apple.

Les fans n’ont pas besoin d’être persuadés de la même façon que des inconnus. Il suffit de créer plus de choses pour eux, et de les informer que ces choses existent.

Alors pourquoi mettre tous ses efforts à essayer d’attirer les inconnus, quand il est tellement simple de proposer davantage à ses clients actuels ?

Pour moi, ça a toujours été difficile à comprendre qu’on puisse s’arrêter à un seul produit. Parce que c’est du gâchis. Et que j’ai constaté les résultats qu’on obtient en proposant plus de choses aux mêmes clients.

Tous ces fans qui ont déjà acheté ton produit, et qui continuent à suivre tes contenus tous les jours, ce sont des gens qui ne demandent qu’à devenir clients à nouveau.

Les ventes sont devant-toi, sur un plateau, mais tu ne les prends pas.

On ne travaille pas de la même façon quand on est une marque connue de tous les Français, et quand on a une petite audience.

Quand on a une petite audience et qu’on veut bien gagner sa vie, il n’y a pas 15 façons. Il n’y en a qu’une seule : créer pour ses fans tout ce qu’ils veulent acheter. Aussi souvent que possible.

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.