Les histoires de transformation sont toutes les mêmes. A quelques étapes près.

1- L’appel :

Tu sais que tu es appelé à un destin différent de celui des autres.

Même si personne ne te comprend, tu sais que tu es fait pour quelque chose de plus grand.

Ton destin, c’est de partir dans une aventure beaucoup plus grande que la petite vie à laquelle on te préparait.

2- Les résistances :

Ton entourage te met en garde. Tu as tort. Tu ne devrais pas partir.

On te montre comme c’est dangereux de vivre ce que tu veux vivre. On te fait croire que tu regrettera ta vie d’avant.

Que c’est tellement mieux, et tellement plus confortable de rester comme tout le monde.

3- Le point de non-retour :

A un moment, malgré l’avis des autres, tu pars. Et tu laisses tout en plan.

Ce n’est plus possible de revenir : les ponts sont déjà brûlés.

Tu as déjà posé des actes sur lesquels il est impossible de tirer un trait.

4- La traversée du désert :

En partant, tu pensais que tout serait simple et facile. Mais tu t’es trompé.

Parce que c’est beaucoup plus difficile que prévu.

Alors parfois, tu te mets à douter.
A regretter le confort de ta vie d’avant.
A te demander si tu en es vraiment capable, et si tu ne viens pas de faire la pire erreur de toute ta vie.

Mais tu continues quand même à te battre. Pendant dix fois plus de temps que ce que tu avais prévu. Avec cent fois plus de difficultés et d’obstacles à surmonter que ceux que tu avais imaginé.

Bref, c’est la galère. Mais tu persistes.

5- Le tournant :

Tu rencontres un guide.
Ou bien il y a un grand déclic qui te tombe sur le nez.

Bref, tout change.

Tu as maintenant une bonne visibilité sur le chemin qui va t’amener là où tu rêves d’aller.

La traversée du désert est finie : tu vois maintenant clairement l’horizon.

6- La bataille finale et le goût de la mort :

Tu penses que ça va être simple. Tu as maintenant toutes les clés.

Mais la bataille finale n’est jamais aussi facile que prévu. Et c’est aussi bien, parce que si c’était facile, alors on ne pourrait pas en tirer autant de fierté.

L’épée du héros casse en pleine bataille.
L’ennemi ramène ses potes, et ce n’était pas prévu.
Ou bien ton super plan part en couille, au moment précis où tu t’y attendais le moins.

Bref, tu penses que tu vas mourir. Au moment précis où tu avais tout pour gagner, deux minutes à avant la victoire, l’espoir s’effondre.

Et ça commence à sentir sérieusement le sapin.

7- La résurrection :

Malgré tout, tu persistes. Tu sais que tu n’as plus rien à perdre et tu risques tout.

Tu y vas « all-in ».

Et contre toute attente, tu finis par gagner.
Enfin.

8- Le retour pour aider les autres :

Au lieu de t'ennuyer tout seul après que l’euphorie de la victoire soit retombée, tu te mets à apprendre aux autres comment faire pareil que toi.

Tu crées un mouvement.
Tu transformes ton expérience en un enseignement.

Voilà.

Quasiment toutes les histoires de transformation sont les mêmes, à quelques étapes près.

Quand on veut changer de vie, on vit souvent comme dans un vrai film, ou un vrai roman.

Parce que ton histoire va devenir exactement la même que les histoires qui ont lancé des religions, façonné des civilisations ou rempli les salles de cinéma.

C’est mouvementé, mais c’est quand même plus sympa que de vivre la même vie que tout le monde, et de bosser pour un patron sur une moquette grise en attendant la retraite...

Et cette structure, c’est probablement la façon la plus fascinante de raconter ton parcours à ceux qui t’écoutent, une fois que tu as gagné.

Parce que c’est la même structure que les meilleurs films d’aventure. Et si tu as déjà réussi à te transformer, tu vois bien que ton parcours y ressemble étrangement...

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.