Quand on était plus jeunes et qu’on voulait trouver une information, il fallait aller dans une bibliothèque. Ou chercher quelqu’un qui avait l’info en question. Parce qu’internet n’existait pas encore.

Alors beaucoup de gens pensaient qu’il était normal de se contenter de leur sort : l’information était rare, elle était difficile à trouver.

Améliorer sa vie, gagner davantage, c’était difficile parce qu’on ne savait pas comment faire. On n’avait pas accès aux connaissances nécessaires.

Mais aujourd’hui, n’importe quel couillon a accès à l’intégralité des connaissances humaines depuis un morceau de verre qu’il transporte dans sa poche toute la journée.

Quasiment tous les livres publiés depuis l’invention de l’imprimerie. Des encyclopédies entières. Des millions d’heures de tutos vidéos dans lesquels on t’explique étape par étape comment faire tout ce qui est imaginable, depuis l’élevage d’escargots jusqu’à la méditation transcendantale.

Et des outils de recherche qui te permettent de trouver tout ça instantanément en tapant juste un mot dans une case.

Pourtant, est-ce que les gens ont vraiment amélioré leur vie depuis qu’ils ont accès à ça ?

Est-ce que l’entrepreneur moyen gagne vraiment plus depuis qu’il a accès à l’intégralité des connaissances humaines sur la vente ?

Est-ce que les chômeurs ont vraiment amélioré leurs chances de trouver un emploi depuis qu’ils peuvent se former à n’importe quel métier depuis la boite magique qu’ils transportent dans leur poche ?

Le problème finalement, ça n’a jamais été le manque d’informations.
Ça a toujours été la difficulté qu’on a à passer à l’action.

Parce qu’aujourd’hui, ça serait juste indécent de reporter la faute de son échec sur le manque d’informations.

Les ressources sont là. Il y en a même trop.
Si elles suffisaient, alors tout le monde serait heureux, gagnerait bien sa vie, et ne manquerait de rien.

Le fait est que ça n’est pas le cas.

Tout simplement parce que le vrai problème, ça n’a jamais été le manque d’informations. Ça a toujours été la difficulté à passer à l’action.

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.