Je suis en train de lire le livre "The 12 Week Year", et c'est de la bombe.

L'idée du bouquin, c'est qu'on ferait mieux de fixer ses objectifs sur 12 semaines (c'est à dire trois mois), que sur un an.

Quand on fixe ses objectifs sur un an, on a le temps de traîner. On a le temps de se dire qu'on commencera les choses sérieuses un peu plus tard.

Et puis c'est assez démoralisant de ne pas voir de résultats rapidement.

En resserrant sur 12 semaines la période qu'on prend en compte pour fixer son programme de travail et ses objectifs, on y voit tout de suite beaucoup plus clair.

Chaque semaine où l'on traîne, c'est une perte sèche qu'on peut visualiser.

Et surtout, chaque petite réussite compte, parce que sa part dans le résultat final sera beaucoup plus importante en proportion.

Quelques citations :

"Le cycle annuel classique empêche les gens de voir la réalité : la vie est vécue dans le moment, et le succès se crée dans le moment.
Ce cycle traditionnel fait croire aux gens qu'ils peuvent remette des choses à plus tard -même les choses cruciales- et accomplir quand même ce qu'ils désiraient."

"Chaque semaine compte. Chaque jour compte. Chaque moment compte.
Il faut être conscient que le vrai travail se fait chaque jour et chaque semaine, pas chaque mois ni chaque année."

Si tu cherches des déclics, c'est un livre à lire d'urgence.

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.