Tu as remarqué toi aussi que beaucoup de débats se radicalisent ces temps-ci ?

Avant, on arrivait à débattre librement et avec un minimum de politesse.

On pouvait respecter quelqu’un sans être d’accord avec lui. Et trouver du plaisir, même, à échanger avec une personne qui avait des vues opposées aux nôtres.

Plus ça va (et le confinement y est peut être pour quelque chose), plus les vues de chacun se radicalisent.

Les opinions deviennent peu à peu des combats.
Et on a l’impression d’avoir insulté la famille entière d’une personne dès qu’on émet l’idée qu’il soit possible qu’on ne soit pas d’accord avec son truc.

On en arrive au point où on peut s’engueuler avec des gens juste parce qu’ils n’ont pas aimé une vidéo YouTube que nous on a apprécié.

Ou parce qu’ils aiment les idées d’un créateur qui a des opinions un peu étranges, et pas nous.

Je crois que Youtube y est pour quelque chose, parce que la vidéo a mis davantage d’émotions dans les idées. Ce qui en soi, n’est d’ailleurs pas forcément une mauvaise chose.

Le confinement y joue aussi peut être, parce que chacun vit maintenant dans un petit monde étriqué qui fait juste quelques dizaines de mètres carrés.
Quand on ne voit personne et qu’on reste dans sa bulle, c’est plus difficile d’être ouvert d’esprit.

Je trouve ça quand même malsain, toutes ces communautés organisées autour d’un leader, où les adeptes t’agressent dès que tu avances la probabilité qu’il se peut que tu ne sois pas entièrement d’accord avec juste un petit détail de leur théorie.

Vivement qu’on sorte dehors, qu’on se remette à voir le monde, et qu’on recommence à s’aérer l’esprit.

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.