Il y a des magasins qui sont situés sur des rues passantes, et qui font pourtant faillite.

Et il y a des restaurants situés en plein milieu de la campagne qui sont souvent complets et qui doivent refuser des gens.

Les premiers, ils ont juste trouvé des passants.
Les seconds, ils ont trouvé leur clientèle.

On pense souvent à augmenter son audience, son trafic ou ses vues.

Alors que ce qui compte vraiment, c’est de faire grandir sa clientèle, et de la fidéliser.

Est-ce que tu veux plus de passants, ou est-ce que tu veux plus de clients ?

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.