Il y a un ÉNORME problème dans nos métiers.

Un problème duquel presque personne ne parle.

Et qui prive 97% des créateurs des résultats qu'ils méritent.

POURQUOI est-ce que tellement de créateurs pourtant doués et talentueux n'arrivent pas à vivre de leur activité ?

POURQUOI tellement de débutants ne décollent jamais, parfois après 5 ou 7 années de travail acharné ?

POURQUOI est-ce que ça a l'air de marcher chez certains, mais pas chez les autres... qui appliquent pourtant les MÊMES méthodes exactes ?

La réponse a ces trois questions est évidente :

Les méthodes qui marchent chez les "gros" ne marchent JAMAIS chez les "petits".

Si tu cherches à te lancer, et que tu copie ce que font les gros, ton business ne décollera JAMAIS, à moins d'avoir un coup de chance.

Pourquoi ?

Parce qu'on ne travaille pas de la même façon avec une petite et une grosse audience :

Quand une audience devient grande, elle se dilue.
C'est à dire qu'à mesure qu'elle grossit, elle devient de plus en plus "grand public".

Et on ne peut PAS parler de sujets avancés au grand public.
Il faut proposer des choses simples, qui visent les débutants, et qui ne demandent pas trop à réfléchir.

Si tu fais ça avec une petite audience, c'est l'échec ASSURÉ :

Les petites audiences sont souvent composées de personnes beaucoup plus impliquées.
De passionnés.
De geeks de ta thématique.

Et si tu leur fournis du contenu grand-public, tu ne vendras jamais grand chose.

Mais ce n'est pas tout :

Il y a déjà des CENTAINES (voire des milliers) de créateurs qui sont DÉJÀ sur le créneau du grand public !

Et auprès du grand public, la crédibilité est indispensable :

Il faut qu'ils voient des photos de toi sur une scène en train de parler aux foules.

Il faut qu'ils voient que tu es passé dans les médias.

Ou qu'ils voient tu as publié un livre, ou bien que tu es associé avec des gens connus.

Le grand-public est difficile (voire quasi-impossible) à aborder sans faire un travail ÉNORME sur la crédibilité.

C'est normal quand on y réfléchit un peu :
Ces gens là ne sont pas experts de ta thématique. Ils la découvrent.
Du coup, ils ne savent pas trop à qui faire confiance, vu qu'ils n'y connaissent rien...

Et ce n'est pas fini :

Si tu travailles avec le grand public, tu vas te retrouver très vite à détester ton métier.
Parce que tu passeras ta carrière à raconter les mêmes choses : "comment débuter".

S'adresser aux débutants pendant 20 ans, à un moment, ça devient ennuyant...

Mais ce n'est qu'un détail de l'affaire.

Il y a mille et une raisons d'éviter le grand-public comme la PESTE quand on débute dans le métier de créateur.

Mais la plus importante d'entre-elles, c'est celle-ci :

Si tu utilises les mêmes méthodes que les "gros", tu seras OBLIGÉ d'avoir une grosse audience pour que ça marche.

Et tu seras OBLIGÉ de travailler avec le grand-public.

Mais le grand-public ne connait pas les petits créateurs.

Ce sont les personnes impliquées, et les vrais passionnés qui les trouvent, parce qu'ils font davantage de recherches sur le sujet que les autres !

Heureusement, une autre voie existe :

L'autre voie, c'est celle des micro-influenceurs, des experts d'un sujet précis, des passionnés qui ont rassemblé une petite communauté de "geeks" de leur sujet.

Elle consiste à s'adresser NON PLUS à Madame Michu et à Jean-Pierre Toutlemonde, mais à des personnes impliquées.

À des gens déjà passionnés par ton sujet.
À un public qui te ressemble.

Et là, d'un coup, tu as besoin de BEAUCOUP MOINS de monde pour que ça marche.

Si tu galères depuis des années, mon conseil est le suivant :

ARRÊTE TOUT DE SUITE d'utiliser des méthodes qui ne marchent QUE sur une grosse audience.

On peut très bien réussir financièrement avec une micro-audience, mais TOUT est différent :

- Les types de produits qui marchent sont différents

- Les façons de vendre sont différentes

- Les sujets de contenus sont différents

- Les modèles d'acquisition sont différents

Si tu ne rêves pas de devenir une célébrité, mais que ton truc à toi, c'est de faire du contenu de qualité, qui s'adresse à des passionnés...

Alors il est temps de prendre la voie qui MARCHE dans le contexte dans lequel tu es.

Si tu mets du diesel dans une voiture à essence, elle ne va pas marcher.

C'est EXACTEMENT PAREIL pour ton business :

Si tu utilises des stratégies pour les grosses audiences sur une petite audience, ça ne va pas marcher non plus.

Ça ne PEUT PAS marcher.
Ce n'est juste pas possible.

Tellement de créateurs se retournent le cerveau pendant des nuits entières, en se demandant :

"Mais pourquoi ça marche chez les autres et pas chez moi ?"

Les autres ont une voiture diesel.
Les autres ont une grosse audience.

Il s'agit simplement de mettre de l'essence dans une voiture à essence, et pas du diesel.

Ou bien, dans le cas qui nous intéresse, d'utiliser des stratégies pour les MICRO-AUDIENCES sur une micro-audience, et pas l'inverse.

Tu vas tout apprendre ici :

Le système complet pour MICRO-INFLUENCEURS

Sur cette page, tu vas tout de suite accéder à la liste des choses qu'il faut ABSOLUMENT apprendre, si tu veux réussir avec une petite audience.

L'avantage, c'est que tu n'as PLUS BESOIN d'attendre que ton audience décolle beaucoup pour avoir des résultats.

Et si elle décolle par la suite, tu pourras toujours t'adapter.

Mais au moins, tu peux tout de suite commencer avec des stratégies qui marchent dans ton cas précis.

C'est ici :
Le système complet pour MICRO-INFLUENCEURS

À tout de suite !