Il existe une méthode puissante pour retourner complètement les objections. Une méthode qui vient du développement personnel.

Il s’agit de reformuler le problème dans des termes solvables.

Par exemple : tu es déprimé.

Et ça semble plutôt difficile à résoudre, comme problème...

Un coach pourra te convaincre que le probleme, ce n’est pas que tu es déprimé.

C’est que tu t’ennuies.

Et il pourra t’inciter à modifier ton emploi du temps et à te lancer dans des nouvelles passions pour que tu arrêtes de t’ennuyer.

D’un coup, ça devient plus facile.

Autre exemple : tu n’as jamais assez de motivation pour travailler autant que tu le voudrais.

On pourra te convaincre que le problème, ce n’est pas que tu manques de motivation. C’est que tu te fixes des objectifs trop gros, que tu as du mal à visualiser.

Et on pourra t’inciter à découper ton projet en mini-objectifs hebdomadaires, beaucoup plus faciles à visualiser et à réaliser.

Écrire 20 pages par semaine, par exemple, au lieu d’écrire un livre.

Pour tes clients, c’est pareil :

Le problème, ce n’est pas que c’est trop cher. C’est peut-être que le client donne plus d’importance à d’autres choses.

Si le produit coûte le prix d’un café par jour, est-ce qu’il accorde plus de valeur à un café, ou à obtenir tel résultat dans sa vie ?

C’est juste une question de choisir ce qui est prioritaire pour lui.

Le problème, ce n’est pas que c’est difficile de créer un argumentaire de vente. C’est que tu essayais sans avoir de méthode.

On ne peut pas réussir à jouer du violon en improvisant. Il faut suivre une méthode.

Et pour apprendre à créer un argumentaire de vente, c’est la même chose : ton problème n’est pas que c’est difficile. C’est qu’il te manquait une méthode simple, étape par étape.

Le problème, ce n’est pas que tu n’as pas assez d’audience. C’est que tu n’as pas encore de produits à proposer à ceux qui te suivent déjà, et qui seraient prêts à les acheter aujourd’hui.

Le problème, ce n’est pas que tu es timide devant une caméra. Quand tu es avec ton meilleur ami, tu arrives à parler avec passion. Le problème, c’est que tu enregistres tes vidéos dans un environnement qui ne te met pas en confiance.

La phrase magique, c’est :

« Le problème, ce n’est pas tel obstacle insurmontable. C’est tel petit souci, tellement facile à résoudre. »

« Le problème, ce n’est pas X. C’est Y. »

Il s’agit tout simplement de REFORMULER LE PROBLÈME DANS DES TERMES SOLVABLES.

Et ça marche aussi bien en vente qu’en développement personnel.

Pour ceux qui s’intéressent à la PNL, c’est une excellente façon de faire un reframing.

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.