Le business d’un créateur de contenu, c’est comme un jardin.

Ce n’est jamais fini, et il faut l’entretenir souvent. Mais si on aime le faire, alors ça donne un plaisir fou.

Parfois, il faut arracher les mauvaises herbes, et se séparer de projets qui bouffent de l'énergie et empêchent de se donner à fond sur ce qui compte vraiment.

Parfois au contraire, il faut faire des semis. Mettre des nouvelles idées en terre, les arroser, et voir lesquelles survivront. Et puis attendre de voir lesquelles passeront l’hiver.

Il faut aussi bouturer les choses qui marchent. Les recopier dans d’autres domaines de son activité. Leur faire faire des bébés.

Et puis il faut arroser tous les jours avec du nouveau contenu. C’est plus difficile pendant les périodes de sécheresse, parce qu’on a moins d'idées. Mais c’est à ces moments là que c’est le plus important de le faire.

On ne peut pas continuer à faire ça tous les jours si on n’aime pas ça. Entretenir un jardin, c’est une corvée pour certains, et un loisir pour d’autres.

C’est pareil pour le business.

Si tu prends soin du tien et que tu prends du plaisir à l’entretenir, alors il donnera de belles fleurs chaque année.

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.