1- Tu te crées un petit business tranquille, avec des clients que tu aimes bien. C’est ta petite famille en ligne, avec qui tu partage tes trucs et tes idées.

2- Tu cherches à bien gagner ta vie en proposant davantage de projets et d’activités à ta petite clientèle. Pas en essayant de racoler la terre entière.

3- Tu n’essayes pas de faire la même chose que les autres. Les gens qui te suivent t’aiment bien justement parce que tu n’es pas le 1000è créateur qui essaye de faire pareil que 1000 autres.

4- Tu n’essayes pas de devenir numéro 1. Parce que quand tu passeras numéro 2, ça va te faire très mal. Alors que si tu t’en fous, ça t’en fera juste une belle jambe.

5- Tu n’essayes pas de convertir les haters, ni les touristes, ni les gens qui n’ont rien à voir avec ton truc.
Les musiciens qui font du black metal n’essayent pas de refourguer leurs disques à la sortie des conservatoires. Chacun sa vie, chacun ses goûts.

6- Mieux vaut gagner un peu moins d’argent sur une période longue, qu’en gagner plus pendant un an et griller ton audience à vie.
Tu vises le long terme, et tu sais que si tu as une relation de qualité avec ceux qui te suivent, tu pourras proposer n’importe quel produit dans un an ou dans cinq, et que tu feras des ventes.
Ce qui compte, ce n’est pas le chiffre de cette semaine, mais la valeur de ta clientèle.

Si tu fais ça, et que tu le fais bien, alors tu es tranquille pour le restant de tes jours.

Plus de stress, plus de course après les vues, plus de panique dès que tu as une mauvaise semaine.

C’est le machin le plus simple qu’on puisse faire. Et pourtant, beaucoup vont chercher très très loin pour trouver des idées compliquées qui ont tellement moins de chances de marcher.

C’est quand même dommage…

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.