Elle est bonne celle là (c’est pas de moi, et je ne trouve pas l’auteur) :

« Ne reproche pas au clown d’être un clown.

Reproche-toi plutôt d’être allé regarder un cirque. »

Celle-ci est d’Épicure :

« Souviens-toi que ce que tu as aujourd’hui, ça faisait partie autrefois des choses que tu espérais. »

Et tant qu’on y est, encore une autre, de James Oppenheim :

« Le fou va chercher le bonheur au loin.

Le sage le cultive sous ses pieds. »

Et une dernière, de Marcel Pagnol :

« La raison pour laquelle tant de gens trouvent qu’il est si difficile d’être heureux c’est qu’ils imaginent toujours le passé meilleur qu’il ne l’était, le présent pire qu’il n’est vraiment et le futur plus compliqué qu’il ne le sera. »

Cet article est tiré de "Rejoins le Mouvement", le journal quotidien des créateurs. Tu peux le recevoir gratuitement par e-mail chaque matin.